De nouveau je vous propose un petit jeu. Voici quelques lignes de trois auteurs connus (je hause un peu le niveau); pour la où le premier qui arrivera à retrouver les noms des oeuvres et bien sûr des auteurs, un petit cadeau est au bout de la recherche...

Bonne chance ! (merci de ne donner les réponses que si vous avez les trois )

" La maison se trouvait dans Barbary Lane, un étroit passage piétonnier avec des marches en bois. Les trois étages composaient une structure de planche marron, usées par les intempéries. Cela fit penser à Mary Ann à un viel ours qui aurait eu des feuilles accrochées dans son pelage. Elle fut immédiatement séduite"

"- Je suis aussi la femme de ta vie.

Une stupeur délicieuse engourdit Adolf. La fille avait énoncé cette énormité avec une telle évidence qu'il sentait qu'elle avait raison.Pour incongrue et inhabituelle qu'elle fût, la phrase s'imposait, une lumière allumée dans une pièce obscure; elle révélait une intimité ancienne, future, quelque chose qui ne demandait qu'à être dit pour être, et qui désormais existait de façon ravageuse, un élan." 

" Maman et Papa me tournèrent le dos et s'éloignèrent, me laissant seul avec ce cadre que je tenais entre mes mains avec le plus profond respect. Je fondis en larmes et alors me vinrent ces paroles :" Ceci est mon héritage, mon passé qui ne me quittera plus jamais. Grand père la gardé sur sa commode toutes ces années. Il devait être au supplice quand il se surprenait à les regarder au plus profond de sa détresse". Mais peut être que cela ne le tourmentait pas du tout ; je crois que grand-père possédait un savoir et un pouvoir qui l'avait conduit bien au-delà de mon petit monde et de ce que j'étais capable de percevoir."